Vos avis sont primordiaux !

N'hésitez pas à me laisser le vôtre sur...

Babelio

Babelio

Goodreads

Goodreads

Livraddict

Livraddict

Amazon

Amazon

Booknode

Booknode

« C'est un roman de fantasy adulte plutôt complexe au début. En effet, on se retrouve en pleine guerre entre royaume mais aussi pour récupérer le trône. Alors on suit différents personnages, dans des lieux différents avec des histoires et des intrigues différentes. Le livre est donc vraiment dense d'autant plus que les chapitres intercalent les points de vue. L'auteure met également en place une « mythologie » si je peux appeler cela ainsi. En effet, elle crée de nouvelles créatures, des pouvoirs inédits et très intéressants. Il faut donc également s'habituer aux termes qu'invente Ellen Raven Matin mais une fois que c'est fait, l'histoire n'en parait que plus riche, et donc l'histoire n'en ai que meilleure !

Les chroniques de Weyän réunit absolument tout ce que j'aime dans les romans. On parle ici de royauté et cela implique donc des complots, des faux-semblants et des retournements de situations. Et c'est vraiment tout ce que j'aime parce qu'on ne sait jamais si le personnage ne va pas finir par retourner sa veste et surtout, j'ai été terriblement surprise quand cela a été le cas. J'ai adoré ces retournements de situations. L'auteure a réussi à me piéger et je me suis fait avoir en beauté mais qu'est-ce que c'était bien ! Le roman est aussi plein d'actions.

J'aime beaucoup les personnages qu'Ellen Raven Martin met en scène. Ils sont tous différents. On retrouve des gentils, des méchants, des personnages ambiguës. J'aime toujours les personnages de cette auteure parce que je trouve qu'ils ne sont pas stéréotypés, ils sont complexes et cela ne rend que l'histoire que plus intéressante et avec beaucoup de corps.

La fin m'a laissé sur le popotin, je ne m'attendais absolument pas à cela et j'ai été incroyablement surprise. »

BannièreFloralCompressée.png
394a62b3bdb4db821ab2ed1bfeef7e79.jpg

« L'auteure à une place à la fois délicate et douce, mais également aussi mordante que diabolique ! Les différentes scènes sont saisissantes et terrifiantes, Ellen Raven Martin peut passer d'une scène tranquille à un chapitre ou le sang coule à flots. Je trouve que c'est également un point très positif pour le récit, car cela nous confronte à une horde de rebondissements pouvant toucher plusieurs à la fois. Et donc, que faire dans ce genre de cas ? Lire, lire et continuer à lire jusqu'à tout savoir ! Un page-turner bien ficellé ! »

« La plume parfaitement aiguisée d’Ellen Raven Martin donne une vraie force aux événements qu’elle nous présente. Les scènes sont riches, envisagées avec une précision qui permet de les dresser comme des cadres. L’auteure esquisse de quoi s’imaginer les lieux jusque dans la description des villes ou salles, la mention des mets variés des fêtes par exemple. Mais elle est surtout incroyablement efficace : noirceur macabre, rouge passion, elle excelle que ce soit l’une ou l’autre atmosphère.
Tentations alléchantes et malsaines murmurées à l’oreille, machiavélisme et cruauté distillant minutieusement l’horreur de certains actes… La pitié n’existe pas dans cet univers, c’est certain. Seuls la rancœur, la colère et la vengeance, mais aussi le goût de l’interdit et de l’égoïsme, dominent. Le sang y est généreusement versé, et cela nous tire des frissons. Horreur ? Plaisir sadique ? C’est bien là, la question… »

« Ne vous attendez pas à un univers peuplé de Bisounours ou de Licornes, vous seriez hyper déçu, attendez-vous plutôt à un monde où le sang est monnaie courante, où la magie a sa place, où les complots sont plus que présents, un monde où vous devez vous méfier de tout le monde et même de votre propre famille, un monde où vous aurez du mal à vous attacher à un personnage car quelques chapitres plus loin vous risquez de le détester. Pour ma part, j’ai adoré cette sensation de yo-yo, de ne pas réellement trouver de personnage favori, d’aimer puis haïr, ou l’inverse, j’ai trouvé que cela donnait encore plus d’authenticité au récit. »

© 2020 by ELLEN RAVEN MARTIN

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon